In Marchés financiers

Prêt / Emprunt (stock lending)

En bref

L’activité du Prêt/Emprunt caractérise le prêt ou la cession temporaire de titres financiers. Le prêteur (Asset manager, assureur, banques…)  va confier à l’emprunteur ses titres sur une période donnée moyennant une rémunération (% du nominal emprunté). L’emprunteur devient donc propriétaire temporaire et des titres et en subit les pertes comme les gains. Les traders vont négocier de manière OTC les termes du contrat, puis les dépositaires (custodians) procéderons à l’échange titres/cash.

  • Sur des titres liquides français , le coût d’un prêt peut s’élever à 15-25 bips /jours du nominal emprunté
  • Mais sur les titres rares ou illiquide on peut attendre 150 % voir plus !
  • une bonne connaissance du cycle de settlement (dates achat/livraison) et des OST (opérations sur titres) sont primordiales sur ce type d’activité.

Ensuite

  • Le prêt emprunt est nécessaire car il permet aux investisseurs de vendre un titre sans le posséder auparavant dans son portefeuille, de ce fait l’investisseur ne supportera pas le coût d’achat d’un titre (son prix) mais seulement le coût de l’emprunt.
  • Les variables clés de la négociation d’un contrat sont : la durée de P/E, la quantité de titre, le sens, le taux d’intérêt. Sachant que toutes les négociations de prêt emprunt sont encadrés par des « contrats cadres » qui régissent les termes généraux et les engagement des contreparties.
  • L’emprunteur à l’obligation de rétrocéder les titres à la fin de la période de prêt (sauf roll du contrat), si celui-ci est dans l’incapacité de rendre les titres empruntés alors le prêteur peut demander un « Buy-in »

Start typing and press Enter to search

définition finance portfoliance économie